Actualités

Comment investir dans l’immobilier sans argent ?
Blog Investir

Comment investir dans l’immobilier sans argent ?

19 janvier 2022

Réaliser un investissement immobilier n’est pas réservé aux personnes disposant d’un patrimoine conséquent. Il est possible d’investir dans l’immobilier sans apport, et sans salaire excessif.

Certains emprunteurs se sont lancés dans un investissement immobilier avec un simple SMIC ! L’argument d’achat immobilier est souvent décisif auprès des banquiers, car il assure une source de revenus réguliers (loyers) qui permettront de rembourser vos mensualités.

Pour autant, investir dans l’immobilier sans argent requiert un peu de méthodologie et de force de conviction, pour convaincre votre banquier d’accepter votre dossier.

Vous avez un projet d’achat de maison à Collioure mais vous ne pensez pas avoir le budget nécessaire pour cet investissement ? 

Découvre tous nos conseils pour investir dans l’immobilier sans argent !

Investir dans l’immobilier sans argent : comment construire son projet ?

Les avantages fiscaux proposés aux investisseurs immobiliers

Quel que soit votre projet, découvrez l’avantage fiscal qui vous convient le mieux.

Investir dans le neuf

  • Loi Pinel : elle peut réduire fiscalement entre 12% et 21% de votre investissement. Pour pouvoir en bénéficier, certaines conditions relatives au bien, à son implantation ou encore à la durée de location doivent être remplies.
  • Loi Censi-Bouvard : elle propose relativement le même service que la loi précédente, mais s’adresse aux propriétaires de biens immobiliers avec services. La part déductible fiscalement représente au moins 11% du montant hors taxes de l’investissement. Pour en bénéficier, vous devez acquérir, avant le 31 décembre 2022, un logement neuf dans une résidence avec services pour personnes âgées, handicapées ou étudiants, ou bien dans une résidence d’accueil et de soin agréée. Vous devez aussi vous engager à louer votre bien pour une durée de 9 ans.
  • Statuts LMNP/LMP : selon le statut que vous choisissez, vous pourrez déduire votre déficit foncier et vos différentes charges, imputer les amortissements mobiliers et immobiliers, et éventuellement bénéficier d’une exonération de plus-value. Le choix de statut se fait en fonction du montant des revenus locatifs perçus. Si vous percevez moins de 23 000€, vous êtes considéré comme un Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Au-delà de ce seuil, vous serez un Loueur Meublé Professionnel (LMP).

Investir dans l’ancien

  • Loi Malraux : cette loi vous donne la possibilité de diminuer votre facture fiscale grâce à une réduction d’impôts en réalisant des travaux sur votre bien. Le montant va dépendre de l’implantation géographique. Vous devez aussi vous engager à louer votre bien pour une durée de 9 ans minimum. Rapprochez-vous de votre banque pour en savoir plus. 
  • Loi Monuments Historiques : cette dernière s’adresse aux propriétaires de biens classés Monuments Historiques ou inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Ce dispositif peut vous autoriser à imputer le montant des travaux de rénovation et d’entretien ainsi que les intérêts d’emprunt associés.

Solliciter des offres de prêt personnalisées

Une fois que votre projet est clair, il est temps de solliciter plusieurs banques ou organismes de crédit. Dans cette étape cruciale, vous simulez les prêts auxquels vous pouvez prétendre en fonction du montant du bien.

Nous vous conseillons de demander la même étude à toutes les banques. Vous pourrez ainsi dresser un tableau comparatif cohérent basé sur des critères similaires. Il vous sera ensuite plus facile de sélectionner les établissements vous proposant les meilleurs taux et conditions pour votre projet.

Faire une étude de rentabilité et opter pour une région avec un rendement locatif élevé

D’abord, nous vous conseillons de sélectionner les biens qui vous intéressent le plus en fonction de leurs emplacements. Sachez que la localisation d’un bien est le critère qui impacte le plus son prix.

Ensuite, pour investir dans l’immobilier sans argent, il est fondamental de calculer la rentabilité du bien. Cette donnée définit la performance de votre investissement immobilier locatif. Elle intègre les revenus générés par votre logement une fois loué, ainsi que la variation de prix du logement dans lequel vous allez investir.

Pour choisir une localisation à fort potentiel, nous vous recommandons de croiser les données macroéconomiques et microéconomiques. La ville qui vous intéresse compte-t-elle créer de nouvelles habitations ou développer ses quartiers ? Posez-vous toutes les questions pour mieux définir l’intérêt de votre projet d’investissement.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier sans argent, recherchez un bien immobilier en bon état avec peu de travaux à faire. Vous pourrez rentabiliser votre investissement locatif plus vite, mais aussi payer les mensualités grâce au loyer perçu.

Apprendre à connaître le marché immobilier régional en sollicitant les agences

Il n’est pas toujours évident de trouver des informations précises sur le quartier qui vous intéresse, le type de bien recherché par les futurs locataires ou encore les prix pratiqués. Faire appel à une agence vous fera gagner du temps.

Source d’informations précieuses, une agence immobilière vous aidera à prendre les meilleures décisions en fonction de votre projet.

Vous souhaitez vous concentrer sur un achat d’appartement à Collioure ? Nos équipes sont là pour vous conseiller dans vos projets.

Comment négocier avec son banquier pour investir dans l’immobilier sans argent ?

Plusieurs astuces sont à retenir pour bien négocier avec les établissements financiers.

  • Vous avez la possibilité de produire un apport, même minime ? Mettez en avant cette condition, il est très probable que la banque y soit sensible.
  • Faites valoir vos capacités de gestionnaire. Vous n’avez pas de découverts, pas d’incidents de paiement, pas de crédit à la consommation en cours ? Exposez-le pour rassurer votre banquier.
  • Mettez en avant votre CDI. C’est un signe de stabilité financière qui donnera de la force et du poids à votre dossier.
  • Démontrez la rentabilité locative de votre projet. Un plan réaliste et détaillé saura convaincre votre interlocuteur.

Faire le tour des établissements de crédit

L’objectif est de trouver un établissement susceptible de vous accorder un prêt. Pour cela, faire jouer la concurrence est votre meilleure option. Utiliser des preuves écrites permettra d’appuyer votre négociation.

Il est parfois possible de trouver des crédits à 110 % qui prennent en charge les frais de notaire. Cette étape prend du temps, mais elle est la clé du bon déroulement de votre projet.

Vous pouvez également faire appel à un courtier pour qu’il se charge de cette partie pour vous. Son expertise pourrait vous procurer un prêt à taux zéro ! N’oubliez pas : avec un dossier solide, votre demande a toutes les chances d’être acceptée.

Un investissement immobilier locatif sans apport personnel est un projet accessible à tous, même aux emprunteurs qui ne gagnent qu’un SMIC. À vous de faire preuve de ténacité et de force de conviction pour vous constituer un patrimoine immobilier !

Partager
Imprimer

Articles similaires

Qui paie le notaire pour l’achat d’ une maison ?
Vous recherchez une maison à vendre à Collioure ? Lors de vos recherches pour acheter un bien immobilier, il est important de s’intéresser aux frais de notaires.  Découvrez dans cet…
Lire la suite
Comment faire une proposition d’achat immobilier en 6 étapes ?
En tant qu’acheteur, faire une offre d’achat immobilier est un processus complexe. Il existe en effet deux manières de faire une proposition d’achat : une proposition écrite vous engage à acheter…
Lire la suite
Comment bien négocier l’achat d’une maison ?
Vous projetez d’acheter une maison à Collioure mais vous n’êtes pas sûr de savoir comment bien négocier le prix d’achat ? Voici nos conseils pour réussir la négociation de votre bien…
Lire la suite